Atelier écriture et préhistoire

Publié le par Nath

Le jeudi 17 juillet à 18h30 au CEP Ospitalea d'Irissarry, dans le cadre de l'exposition "Ferme les Yeux pour voir la Préhistoire (exposition tactile dans le noir avec 25 reconstitutions d’objets archéologiques et ethnographiques qui se dévoilent sous nos doigts), nous vous invitons à participer à cet atelier :

Atelier préhistoire et écriture "Paroles d'objets"
Histoires orales, visuelles et tactiles d'objets préhistoriques : à l'écoute des sons et de la voix, vous êtes invités à explorer avec vos doigts et imaginer un récit autour d'un objet de l'exposition.
Avec Aude Labarge (Aulame-médiation en préhistoire), Corinne Lallemand et Jean-Philippe Leremboure (Espace Culturel Isturitz Oxocelhaya)

Public adulte et familial à partir de 8 ans
Durée : 2h30 - 20 participants - Atelier gratuit – inscription obligatoire au 05 59 37 97 20



Pour ne plus hésiter…. En vrac, quelques extraits recueillis lors du précédent atelier ; paroles et écrits mêlés d'enfants et d'adultes, voyants, non voyants… :

Un objet, c’est...
“Un objet, c’est un objet. Un objet, c’est lourd.
Un objet, c’est une chose. Un objet, c’est un souvenir. Un objet, c’est utile. Un objet, c’est personnel.
Un objet, c’est fait pour vivre.
Un objet, ça ne meurt pas...”
(Texte d’enfant)

“Un objet, c’est un outil de bonté. Un objet, c’est un amour perdu. Un objet, c’est ma mémoire qui s’enfuie. Un objet, c’est une musique au lointain.
Un objet, c’est pourquoi toi, l’autre, tu existeras. Un objet, c’est toujours et fragilité.
Un objet, c’est parfois je ne sers à rien, abandonné. Un objet, c’est l’enfant du monde.
Un objet, c’est l’enfant du monde.
Un objet, c’est la création du toujours, c’est mon esclave et ma joie, c’est ma soie de velours qui coupe mes mains, c’est mon dos qui frémit et qui craque, c’est mon oeil qui touche et submerge.
C’est ma marée et mon oubli.
C’est bientôt.
C’est pour jamais je m’éloigne et toi tu restes.
Et toi tu restes...”
(Texte d’adulte)

J’écris un texte avec quatre mot : noir, objet, saison et yeux
“L’objet noir est dans la saison des yeux.
Mes yeux regardent l’objet noir dans la saison.”
(Texte d’enfant )

Paroles mêlées d’enfants non-voyants

"Il y a très longtemps, il y a des millions d'années, le singe racontait des histoires.
L’homme avait des cheveux et un nez et on entendait de la musique."

Le Feu, paroles mêlées :

“Je percute plusieurs fois, avec la force... Et ça fait de la musique.
Le vent emporte l’odeur.”

“La braise... Un peu, c’est beaucoup et beaucoup, c’est un peu.”

“On sent le chaud dans les mains
Des ondes
Quelque chose de lourd
ça circule et
c’est froid
Il y a un arc ?”

“Je sens une tartine cramée”

“Le geste est beau, parce que c’est beau, c’est tout.”

Je me souviens de... Paroles mêlées :

“Je me souviens du crâne et alors j’ai eu peur
et
je me souviens toujours du crâne...
Je me souviens de l’odeur de la menthe
Je me souviens du porte-bébé et de mon frère qui a six mois
Je me souviens de mes ancêtres dans le sable
Je me souviens des crissements de pas
J’ai vu de la neige
J’ai vu un ruisseau
Et des couleurs
Je me souviens de la toux
De l’angoisse
D’échapper à son handicap
Je me souviens du tambour et de la fête
Je me souviens de la tête
De la grande peau qu’on gratte
Je me souviens de la pierre qui chauffe
et de la solidarité
et de l’espace
Je me souviens d’un sentiment d’incertitude
Des silex
Je ne me souviens de rien
On marchait...”

Je parle à un objet.. : (Texte d’adulte)

“Tu es doux et tu es seul.
Qui es-tu?
Tu ne ressembles à rien. Mes doigts prisonniers dans tes orbites et tes dents.
Toi, tout seul avec ta langue secrète, dans ta boîte d’os.
Petit secret.
Je t’attends...”

Paroles mêlées “d’expo”: (manque les rires d’enfants, les exclamations et... le silence)

-    Qu’est-ce que c’est cette chose, c’est pas préhistorique!
-    Je peux voir ce que j’ai touché?
-    Pardon, là, t’écrases mes mains.
-    Kécekecestkecestkeçakeça... Ah! (murmure)…
-    La fourrure m’a fait peur! Je croyais que c’était un vrai!
-    J’ai mis ma main dans le cimetière ! Dans le sable!
-    On a une impression de grandeur et l’espace est petit...
-    On se voit vraiment dans la préhistoire
-    J’ai fait un beau voyage...

Moi, j’ai préféré :

Moi j’ai préféré le crâne et le CD
Moi j’ai préféré le sable
Moi, j’ai préféré la radio
Moi, j’ai préféré tout
Moi, j’ai tout vu par-dessous
Moi, j’ai préféré la deuxième boule
Moi, j’ai préféré les cris de bébé

Je préfère le dernier son
(Paroles d’enfants)
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article