Yannis Ritsos

Publié le

Avec Phèdre, l'œuvre du poète grec Yannis Ritsos invitée de la saison des Poétiques

"…Si je te parle par légende et parabole, c'est qu'elles sont plus douces à entendre. L'horreur, on ne peut pas en parler parce qu'elle est vivante, parce qu'elle est silencieuse et qu'elle avance" écrivait en 1944 Georges Séféris, lui aussi un explorateur de l'Antiquité à sa manière.
L'allusion, élément propre à la poésie, sert chez Ritsos à donner une image vivante de son temps et de sa vision du monde. Le mythe antique est le canevas sur lequel il tisse la tragédie ou plutôt le drame contemporain. »  (Chrysa PROKOPAKI - Yannis Ritsos, poètes d'Aujourd'hui)


Yannis Ritsos, né le 1er mai 1909, est l'un des plus grands poètes grecs du XXème siècle dont l'œuvre traduite dans plus de quarante langues a été saluée par de nombreux prix internationaux.

En lien très jeune avec le milieu révolutionnaire et le Parti Communiste de son pays, solidaire de tous ceux qui luttèrent pour la liberté et contre les occupations successives, ouvertement hostile au régime des Colonels (1967-1974), Yannis Ritsos paya son engagement de multiples arrestations et internements dans divers camps et bagnes répartis sur le territoire grec, et vécut assigné à résidence jusqu'en 1974, date à laquelle il retrouva son entière liberté.
Yannis Ritsos mourut du sida le 12 novembre 1990 dans le plus grand dénuement.

"L'œuvre de Yannis Ritsos est une mosaïque vivante, indissociable du parcours personnel de son auteur. Toute sa vie, son histoire sont intimement liés à celle de la Grèce elle-même. Mais au-delà du poète martyr, il faut voir en cet auteur le porte-parole d'un peuple tout entier dont les vicissitudes trouvaient à travers le génie de sa plume une expression  vibrante." (Serge Den Broucke :  Yannis Ritsos le parcours du témoin).


Phèdre, de Yannis Ritsos
- Grotte d'Isturitz
Samedi 16 mai 2009 à 18h30 -  Tél : 05 59 29 64 72

Commenter cet article