Archéologue et musiciens pour ...aspaldian...

Publié le par Espace Culturel Arts et Sciences

Christian Normand N&B

Christian Normand
Archéologue au SRA Aquitaine, rattaché scientifiquement au laboratoire TRACES de l'université de Toulouse le Mirail.
Christian Normand est un des spécialistes de la préhistoire du Pays Basque et des Pyrénées Occidentales, et plus précisément de la période comprise entre -40 000 et -30 000 ans. Son travail l'amène ainsi à s'intéresser aux premières sociétés des hommes modernes (hommes de Cro-Magnon) installées dans notre région.
Responsable scientifique des grottes d'Isturitz, il coordonne depuis plusieurs années une importante équipe scientifique internationale, et mène, en parallèle,  des recherches sur diverses matières premières (silex, lignite, ambre...) disponibles dans les Pyrénées occidentales et les Landes.
Depuis longtemps Christian Normand connait les flûtes d'Isturitz et a eu par le passé l'occasion d'en réaliser des répliques. Il était ici le plus à même de collaborer à ce projet liant les arts et les sciences.

Mixel Etxekopar - photo Xavier PINON N&B
Mixel Etxekopar
Flûtes, oiseaux et autres souffles basques…
Mixel Etxekopar joue et « déjoue » les flûtes et autres instruments (Xirula /flûte à trois trous, ttun ttun/tambourin à cordes, flûte préhistorique, sifflé….)
A travers danses, chants, et créations il relie l’ancien et le nouveau dans une quête permanente de souffle et d'énergie créatrice.
Acteur de tous les moments forts de la tradition basque, mascarades, pastorales, "passeur" auprès des jeunes…
Improvisateur, ses sources d'inspirations il les puise dans son univers fait de montagnes, d'oiseaux, et de rencontres…

Voilà plus de 10 ans maintenant que Mixel Etxekopar a en main le fac-similé d'une des flûtes préhistoriques d'Isturitz. Il en joue, quelque fois dans la grotte, mais le plus souvent sur des scènes extérieures, et jusque dans le disque enregistré avec François Rossé "Transhumantzia".

Christian Vieussens

Christian Vieussens

"Les latins disaient « in altus » quand ils voulaient désigner ce qui se tient à la fois très haut, et très profond. Je voudrais appliquer cette expression au travail de Christian Vieussens (…). Ce n’est pas par hasard s’il a choisi de s’exprimer au moyen de ces instruments telluriques et graves que sont la flûte-contralto, le saxophone baryton, la contrebasse, et de ces autres, aigus et pimpants, que sont les fifres et les piccolos. Christian Vieussens sait que l’art vient des profondeurs pour viser le ciel, et que de ce fait il se tient sur terre pour relier les hommes". Philippe Meziat
Musicien, compositeur (coup de cœur Charles Cros 2010), conteur, peintre… Il dirige la Cie musicale Vieussens qui "campe sur tous les chemins du possible" (Roland Pécout) en formation à géométrie variable,  d’un répertoire de tradition populaire à des compositions contemporaines

Jean-Louis Hargous Photo

Jean-Louis Hargous
Improvisateur et compositeur, il joue des saxophones, de la clarinette basse et du handsonic synthétiseur numérique. Son parcours musical et ses préoccupations artistiques, au confluent du jazz, des musiques improvisées et de la musique électroacoustique, l'amènent souvent à croiser la route de nombreux musiciens, comédiens, poètes, plasticiens et danseurs sur des créations transversales fréquemment en relation avec des lieux spécifiques patrimoniaux ou naturels.
Jean-Louis Hargous a participé à plusieurs projets de l'Espace Culturel des Grottes d'Isturitz et Oxocelhaya : En 2009 aux côtés de Miren Aranburu dans  Izurpetan 14°, et en 2010 à la clarinette basse et électro-acoustique pour le Pavillon d'Or de Mishima avec Corinne Lallemand et Jean-Philippe Leremboure.

José Le Piez N&B

José Le Piez
José le Piez est musicien et sculpteur. Il invente en 1997 un procédé acoustique unique qui donne à ses œuvres « Arbrasson » une renommée internationale.
Reconnu et référencé par la National Gallery de Washington et la bibliothèque de Ottawa en 2006. Il s'agit là d'une découverte majeure de l'ethnomusicologie moderne en relation avec la préhistoire de la musique. En effet les recherches n’ont permis d’identifier qu’un seul instrument équivalent dans l’histoire de l’humanité.
Schaeffner, dans son "histoire des instruments de musique" cite le procédé, dans sa forme océanienne, comme du" plus étrange instrument qu'ait inventé l'homme".
José Le Piez partage sa découverte avec des musiciens jazz, contemporains ou ethniques à l’occasion de nombreuses créations sonores.  Il entretient également des échanges avec des chercheurs du Musée du Quai Branly, du Musée de la musique et du CNRS.

Jean-Xarles SANS N&B

Jean-Xarles Sans
Jean Charles Sans, du village d'Ordiarp, est un musicien curieux de tout ce qui peut chatouiller la Soule qui l'a vu grandir. Ordiarp d'abord avec ses mascarades qui l'ont pris tout petit, les pastorales aussi pour lesquelles il est maintenant le responsable discret de la musique... Mais aussi des spectacles où le populaire est toujours là, mêlé à l'exigence de sa sensibilité artistique. Et les instruments ne sont alors que des prétextes à raconter des histoires, Xirula, Ttun ttun, violon, saxophone, flûtes...
En 2003, déjà, il avait participé aux côtés de  Mixel Etxekopar et Sylvie Pascal à une création pour flûtes du compositeur Olivier Dejours : "Harpeko Itzala" une pièce pour trois flûtes, préhistorique, traditionnelles et traversière.


Article François Rossé


Retour article principal ...aspaldian...

Commenter cet article