Autour des flûtes d'Isturitz, l'homme et l'oiseau

Publié le par Espace Culturel Arts et Sciences

homme & oiseau web


L'Espace Culturel Arts et sciences des grottes d'Isturitz et Oxocelhaya lance ce printemps une programmation culturelle et scientifique sur le thème de l'Homme et l'Oiseau.
Les fouilles archéologiques qui se sont succédées sur le site des grottes d’Isturitz depuis le début du XXème siècle ont révélé la plus forte concentration de flûtes paléolithiques connue à ce jour. Au total 22 fragments de flûtes ont été retrouvés dans la grande salle d'Isturitz, datant de l'époque Aurignacienne jusqu'au Magdalénien.  (les flûtes d'Isturiz)
Ces flûtes sont en os de rapace, gypaète et vautours. Ces oiseaux, maintenant protégés, sont encore présents dans les Pyrénées et en Pays Basque.

Avec une série de manifestations autour du thème de l'Homme et l'Oiseau, l'Espace Culturel Arts et Sciences veut célébrer ces hommes d'Isturitz qui sont parmi les premiers musiciens de l'humanité.
Mais le souhait est aussi de s'inscrire dans la continuité, car les hommes dans les Pyrénées n'ont jamais cessé d'entretenir ce lien entre création et environnement. Les flûtes à trois trous qu'elles soient basques ou ossaloises sont bien cousines des flûtes d'Isturitz et les chants souletins (les Baxaide) qui célèbrent le vol de l'aigle ou du vautour sont là pour nous rappeler cette fascination qu'a toujours eu l'Homme pour l'Oiseau.

Permanence de la création artistique donc, avec les créations contemporaines qui seront présentées dans ce programme, dont celle du compositeur François Rossé qui crée pour Isturitz une œuvre pour flûtes préhistoriques et instruments contemporains.
Continuité dans l'espace, avec l'inscription d'Isturitz sur le territoire basque et pyrénéen, et une volonté de faire vivre ces créations au-delà des collines de l'Arberoue par des échanges à la fois scientifiques et artistiques.

Dans ce cadre, le premier évènement est un Homo Sapiens Café à La Bastide Clairence avec Claude Dendaletche pour nous parler des oiseaux des gouffres et des cavernes, les chocards ;  le mois de mai verra le thème de l'homme et l'oiseau dans la mythologie et juin fera la place au chant.
A suivre...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article