La campagne de fouilles 2010 dans la grotte d’Isturitz

Publié le par Espace Culturel Arts et Sciences

Fouilles2010 Christian 2

Depuis 1999, Christian Normand dirige les fouilles à Isturitz.

 

La campagne de fouilles débutée en 1999 dans la grotte d’Isturitz s'est poursuivie jusqu'à cette année 2010 où une petite équipe est venue clôturer cette campagne. Menée sous la direction de Christian Normand du SRA Aquitaine, le premier objectif de ces fouilles était de connaître la nature et l’évolution des occupations humaines dans cette cavité entre 40 et 30000 ans. Au-delà, il s’agissait de donner à ce lieu majeur de la Préhistoire européenne toute sa place dans les débats en cours sur cette période fondamentale qui voit le remplacement de l’Homme de Neandertal par notre ancêtre direct, l’Homme anatomiquement moderne (ou Homme de Cro-Magnon).
De fait, les remarquables données acquises durant les campagnes de fouilles de ces dernières années nous permettent désormais de connaître précisément le mode de vie des groupes humains qui ont fréquenté alors la grotte, et notamment ceux que l’on nomme les Aurignaciens.


2010 est la dernière année de cette opération.

Il s’agit de vérifier l’hypothèse, émise en 2009, d’une arrivée progressive, il y a au moins 37000 ou 38000 ans, de petits groupes humains aurignaciens dans une grotte qui était devenue un repaire de carnivores - principalement de Hyènes - après le départ des derniers néandertaliens.
En parallèle, se poursuivent les recherches sur les Magdaléniens, lointains successeurs des Aurignaciens, qui ont investi intensément Isturitz il y a près de 16500 ans, et qui y ont abandonné les très nombreuses pièces d’art mobilier qui font de ce gisement un des plus réputés dans ce domaine.

Fouilles2010 terre 

Articles précedents publiés sur les fouilles d'Isturitz :

15-07-2009 : Fouilles juillet 2009 : fin d'une séquence
15-07-2009 : Un été à fouiller : portraits
19-06-2008 : ISTURITZ : retour des fouilles !
31-03-2008 : Les chantiers de fouilles à Isturitz

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article