Le projet culturel

"INTERROGER L'EVOLUTION"

BUTS DOMAINES MOYENS



- Transmettre

- Archéologie - Action culturelle
- Accroître la connaissance

- Préhistoire - Recherche et création artistique
- Préserver

- ART - Soutien à la recherche scientifique
- Prévenir - Environnement - Valorisation du site et de
ses collections archéologiques
- Relier

- Histoire - Formation

- Géologie



- Sciences Humaines




ISTURITZ,
Espace de vie, d’échange, de transmission,
Espace de recherche, de création,
Espace de mémoire.


En plaçant l’homme et son environnement au cœur de la recherche, les scientifiques mettent aujourd’hui en lumière l’aventure humaine culturelle, artistique, sociale, territoriale d’Isturitz.

Le site d’Isturitz dans la préhistoire, se révèle comme un lieu de vie et de regroupement où ont prospéré, de façon pérenne et extrêmement productive, des communautés, des cultures, des industries, des styles, des esthétiques, le sens du sacré.

Isturitz, où vécurent probablement à la préhistoire jusqu’à cinq cents personnes - ce qui est considérable - fait partie des premiers grands espaces de prospérité humaine pérenne.

Isturitz témoigne ainsi d’une humanité en marche, d’une structuration sociale naissante, d’une grande diversité de savoir-faire, d’un grand raffinement esthétique, de la conscience de l’échange comme facteur essentiel d’épanouissement, de développement.

C’est en ce sens qu’Isturitz aujourd’hui "INTERROGE L’EVOLUTION"

Isturiz, ce sont 80 000 ans d’Histoire humaine qui se perpétuent aujourd’hui à travers le projet culturel contemporain du site.

La dimension préhistorique du site est de loin celle qui domine par les vestiges qu’elle nous lègue, mais chacune des périodes historiques (protohistoire, époque romaine, moyen âge et époque contemporaine) témoigne de la présence et de l’activité de l’homme sur la colline de Gaztelu.
 

Respectueux du passé, soucieux de valoriser la mémoire, le projet culturel contemporain d’Isturitz s’inscrit totalement dans le présent et dans la modernité :


Il concilie rigueur scientifique, exigence artistique et ouverture au plus grand nombre.
Ouvert sur le monde, il prône l’échange culturel, l’accès à l’art, au savoir, à la culture pour tous.
Il se veut exemplaire dans son engagement pour la défense de l’environnement.
Il valorise la culture basque qui est la culture territoriale contemporaine du site.
Il s’inscrit dans une démarche d’économie et de culture solidaire, territoriale et planétaire.
Il prône un tourisme responsable, soucieux de transmettre au visiteur, au-delà de l’accès à la beauté du site et à la connaissance, les valeurs d’humanité, de patrimoine universel, héritées de son histoire.


Le projet culturel contemporain d’Isturitz veut offrir en un même lieu, une approche culturelle plurielle, reflet de la diversité du site. Il veut aiguiser la curiosité du public, l’inciter à explorer de nouveaux chemins de découverte. Enfin il offre la possibilité de tisser des liens, de relier les multiples champs, culturels, artistiques et scientifiques qui font l'identité du site.

Le projet culturel contemporain s'inscrit dans la durée et les orientations pour son développement sont définies sur plusieurs années.

Les buts sont l’accès à la connaissance, l’accès à la culture et à l’art, la transmission, la préservation, la rencontre

Les domaines concernés : l’archéologie, la préhistoire, l’histoire, les sciences humaines, la géologie, l’environnement, l’art

Les moyens
La valorisation de l’ensemble du site classé de la Colline de Gaztelu
La préservation du milieu
La valorisation des collections archéologiques d’Isturitz :
- Issues des fouilles anciennes (collections du Musée d’Archéologie Nationale)
- Issues des fouilles récentes (en dépôt et étude au Centre Départemental d’Archéologie d’Hasparren (64).
Le soutien à la recherche
La diffusion
La création artistique
La formation
L’action culturelle
Le tourisme culturel et scientifique

Les espaces d'activités

Le site de la Colline de Gaztelu dispose, outre les grottes et les zones archéologiques sensibles, de bâtiments de corps de ferme et de terrains propices au développement des activités du projet.
La restauration et l’aménagement de ces espaces sont une composante et un atout essentiel du projet. Le projet ne pourrait se concrétiser sans ces espaces.